Aller au contenu principal
Monsieur prostate

3 astuces pour gagner en qualité de vie et profiter des longs week-ends

Les longs week-ends de printemps se profilent à l’horizon, et comme moi, vous avez bien l’intention d’en profiter au maximum ? Mais vous vous sentez un peu fatigué en ce moment. La fatigue liée au cancer n’est pas une fatigue « classique » (1). Mes 3 astuces, peuvent contribuer à un regain d’énergie ou éviter l’apparition de la fatigue pour bénéficier de ces grands week-ends. (1,2)                      

 

  1. Faites du sport ! Une activité physique modérée peut vous aider à regagner en énergie et limiter les effets indésirables des traitements (3). Comment ? Vous pouvez marcher d'un pas vif, danser ou jardiner. L’activité physique peut aussi prendre la forme de vos travaux ménagers et domestiques, de jeux et sport avec vos petits enfants, de la sortie de votre animal domestique ou encore de bricolage (4). Il faut savoir joindre l’utile à l’agréable !


  2. Détendez-vous ! C’est prouvé, les séances de massage, de yoga ou de relaxation musculaire peuvent améliorer la fatigue. N’hésitez plus (3) !


  3. Adoptez une bonne hygiène de vie ! Retrouver la forme passe par un sommeil de qualité et des apports nutritionnels appropriés (3). En effet, une alimentation adaptée à vos besoins ainsi qu’une bonne hydratation peuvent contribuer à diminuer votre fatigue (3). Concrètement, pour améliorer la qualité de votre sommeil, évitez les siestes, la consommation de caféine et d’alcool ou encore les aliments très sucrés avant de vous coucher. Prenez de bonnes habitudes : évitez les sources de lumière dans la pièce dans laquelle vous dormez, mais vous pouvez lire, méditer ou écouter une musique calme (3). Zen, soyez, zen !

 

En cas de besoin, votre équipe médicale peut également vous orienter vers un soutien psychologique ou un programme d’éducation thérapeutique. Si votre fatigue est très forte, parlez-en avec votre médecin (3). Ça y est vous savez tout ! A bientôt sur mon blog, je vous donnerai de nouvelles informations pour mieux vivre avec son cancer de la prostate.

 

1. Gledhill J. et al. Management of fatigue in oncology. Rev Prat. 2006 Nov 30;56(18):2032-6.
2. Langston B. et al. The prevalence and severity of fatigue in men with prostate cancer: a systematic review of the literature 2013 ; Support Care Cancer (2013) 21:1761–1771.
3. NCCN. Cancer related fatigue, version 2.2015, accessible à l’adresse NCCN.org, accédé le 15 11 2015. 4. OMS. Qu'entend-on par activité physique modérée ou intense? http://www.who.int/dietphysicalactivity/physical_activity_intensity/fr/ Site consulté le 20/04/2017.

Partagez ce post